Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2010

Le tabac tue de plus en plus de femmes

Femme_Tabac.jpg

Si la mortalité par cancer du poumon a été divisée par deux en 10 ans chez les hommes de 40 ans, qui ont réduit leur consommation de tabac, elle a été multipliée par quatre en 15 ans chez les femmes du même âge, qui ont accru leur consommation.

En 1984, 1,4 femme sur 100 000, âgée de 35 à 44 ans, mourait d'un cancer du poumon. En 1998, ce chiffre bondissait à 5,6 décès. Et la tendance reste stable : 5,3 décès pour 100 000 femmes en 2007.

Selon le dernier bulletin épidémiologique (BEH) de l'Institut de veille sanitaire (Invs), consacré au tabac à la veille de la Journée mondiale sans tabac du 31 mai, ce succès chez les hommes est «presque entièrement attribuable à la prévention du tabagisme». Car les hommes ont commencé à moins fumer dix ans avant les femmes : 1980 pour les uns, 1991 pour les autres. De ce fait, la mortalité par cancer du poumon a atteint un pic en 1993 chez les hommes et a nettement baissé depuis, diminuant de moitié en dix ans entre 35 et 44 ans.

Les décès des femmes égalent ceux des hommes dans les années 1950

Pour les femmes, la mortalité augmente depuis 1980 et «s'est accélérée dans les années récentes», selon une étude pilotée par Catherine Hill, de l'Institut Gustave Roussy. Elle a ainsi été multipliée par quatre entre 1984 et 1999. Ces dernières années, les décès des femmes égalent ceux des hommes dans les années 1950. Et «on peut prévoir que l'épidémie va continuer chez les femmes au fur et à mesure que vieilliront les générations qui ont beaucoup fumé».

22:36 Publié dans SOCIETE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.